So far, so good!

Petit récapitulatif de ces derniers jours plutôt mouvementés !

En continuant à suivre le Main, nous sommes finalement arrivés à Francfort en faisant un petit crochet par la grand place de Wiesbaden.

Sur place nous avions prévu de rejoindre Imke du réseau « Transition Frankfurt ». Ce réseau s’inscrit dans la dynamique des villes en transition, mouvement initié en 2008 par l’anglais Rob Hopkins. Ces réseaux ont pour philosophie de préparer un monde post abondance énergétique en construisant des alternatives pour une économie locale plus résiliente et donc amorcer une transition sociale et énergétique.

Malheureusement nous avions sous-estimé la distance à parcourir et nous sommes arrivés fort tard, avec quelques cent kilomètres dans les guibolles. Les échanges furent néanmoins riches et l’accueil une fois de plus chaleureux et convivial! Encore merci à Imke et ses collacataires!

 

Sur les conseils d’Imke, nous passons remettre nos vélos, durement éprouvés par la neige et le sel, à neuf dans un atelier ouvert, où l’espace se loue au quart-d’heure.

DSC02609

Nous partons donc assez tard de Francfort mais le rythme est plutôt bon et nous atteignons rapidement Aschaffenburg après quelques 70km.

La nuit commençant à tomber nous commençons à nous préoccuper de trouver un toit pour passer la nuit (car les températures négatives nous dissuadent de toute tentative de camping sauvage).

Nous finissons par trouver un accès internet qui nous permet de contacter Paul via la communauté de Warmshowers.

(L’équivalent de Couchsurfing mais version cyclotouriste, donc généralement des personnes plus à même à comprendre ce que le voyage implique : l’odeur, fatigue, vêtements mouillés, …)

Pour ne pas changer, on tombe des nues devant l’hospitalité de Paul et sa copine. Malgré un repas entre amis prévu de longue date, nous sommes invités à la table et partageons une délicieuse soirée en leur compagnie.

DSC02615

Le lendemain nous reprenons la route de bonne heure après avoir partagé un petit-déjeuner avec nos hôtes.

Nous passons une bonne partie de la matinée à ressasser la chance que nous avons eue jusqu’à présent. Nous sentons déjà naître en nous l’envie de rendre la pareille à d’autres cyclotouristes et voyageurs une fois qu’on sera de retour sur Bruxelles (ce qui n’est pas encore pour tout de suite.)

La journée se passe sans embûches, ne trouvant personne pour nous loger au soir nous décidons de planter nos tentes non loin du Main.

De nouveau levés de bonne heure (quand on s’endort avant 22h ce n’est pas un exploit), nous nous infligeons un raccourci le long d’une nationale pour rejoindre rapidement Würzburg. Cette ville étudiante est magnifique et regorge de monuments à couper le souffle. Et une fois de plus nous y trouvons des aménagements cyclistes impeccables, comme cette carte à l’entrée indiquant les différents magasins de vélos et autres endroits de réparations. Nous y flânons quelques heures avant de reprendre la route.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous parcourons encore quelques dizaines de kilomètres avant de nous décider de prendre un break. Nous hésitons un instant à dormir sous tentes mais nous décidons de tenter notre chance et de sonner à la porte de la dernière maison du village Hüttenheim.

Que dire si ce n’est qu’une fois de plus nous avons eu de la chance, loin au-delà de nos espérances… Le temps commence à nous manquer, nous reviendrons là-dessus au prochain épisode!

 

Publicités

7 réflexions sur “So far, so good!

  1. salut les klets , c’est effectivement fou se que les voyageurs cyclistes ou pédestres attirent sympathie et hospitalité, espérons que ceci continue à s’étendre et permettent le retour d’une autre façon de voyager que le 4 étoiles stéril, espérons aussi que les réfugiers trouvent chez nous le même accueil!
    C’est beau l’allemagne quant on voyage lentement heins. bonne chance pour la suite Dominique

    J'aime

    • Bravo! Vous voilà en Autriche, avec de nouvelles découvertes, une autre manière de vivre…Bon repos et bonne route en espérant que le temps se réchauffe un peu,
      Le tracé votre itinéraire, permet de vous suivre… C’est super!
      Avec vous!
      Brigitte Ti.

      J'aime

  2. Fabuleux de vous suivre. Quand on est fidèle à ses intuitions, la vie nous répond à la hauteur de notre fréquence ? Tout un débat cette affaire : la pensée créerait la réalité ? En tout cas votre positivité, vos sourires, votre projet, tout cela vous attire de la sympathie. Vous êtes bénis de Dieu. Qu’il vous guide et vous garde en son amour…surtout cette semaine sainte et vous nous direz où vous êtes le jour de Pâques ! A la prochaine.

    J'aime

  3. bon les gars , tout a l’air de se derouler au mieux !
    C’est quand même extraordinaire l’accueil que vous recevez des personnes et c’est bon pour le moral et pour croire en la beauté de l’homme !
    Yeah Bonne route !
    François

    J'aime

  4. Waaaouuuh… que c’est gai et passionnant de lire votre périple ! vous êtes bien courageux par moment mais c’est ça LA VIE LA VRAIE non ?
    MERCI de nous faire partager vos pérégrinations !!
    Good luck à vous deux 🙂

    J'aime

  5. Waaoouh ! Passionnant de vous lire et de vous suivre ! Vous êtes bien courageux par moment mais n’est-ce pas ça LA VIE LA VRAIE ?
    Good luck pour la suite ! Et merci de nous partager vos pérégrinations 🙂

    Sabine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s