Comme un air de vacances en Iran

Arrivés à Téhéran le 23 juin, on s’apprête à poser nos vélos pour quelques semaines car le 28 au soir, Angeline (la dulcinée de Max) atterrira pour passer deux semaines de vacances en bonne compagnie.

Avant son arrivée on a la chance de se retrouver chez Alireza et Masha, deux êtres exceptionnels débordant de bienveillance. Autant dire qu’on s’est vite senti comme à la maison et qu’on aurait difficilement pu rêver meilleur accueil.

DSC05145

Photo prise avant le départ avec toute l’équipe. Veit rencontré à Erzurum qui nous aura accompagnés deux semaines à vadrouiller dans le sud de l’Iran. Akbar, dont on vous parlait précédemment, qui s’avère être un ami d’Alirez. Marion et Antoine qui sont revenus à Téhéran pour assister au mariage du compagnon de route d’Antoine (qui est tombé sous le charme de l’Iran et plus particulièrement d’une iranienne). Mohammet, un gars tout sourire et bien évidemment Alireza, caché derrière sa moustache.

On profite des quelques jours avant l’arrivée d’Angie pour finaliser nos pénibles procédures administratives (un vrai casse-tête ces visas!). On repasse quelques derniers jours en compagnie de Léo qui décidera d’aller chercher le ferry en Azerbadjan pour traverser la mer caspienne plutôt que d’attendre dans l’incertitude un visa turkmenistan qui donne de nombreux refus aléatoires. Veit, qu’on avait rencontré dans notre épisode stop jusqu’Erzurum, nous recontacte avant son arrivée à la capitale pour nous rejoindre. On passera finalement plus de deux semaines en sa compagnie !

 

Avant de se lancer dans une expédition dans le sud de l’Iran à la découverte des trésors de l’Orient, les tourtereaux s’accordent des retrouvailles dans le calme serein des montagnes, au pied du pic Alam Khu. D’un autre côté Texas et Veit empruntent presque tout le matos nécessaire (manquait juste la corde, pas de chance) à Ali pour aller un peu grimper dans les montagnes à deux pas de Téhéran.

 

 

Après ce petit répit loin de l’agitation des grosses villes, on s’embarque dans un train de nuit direction Shiraz, à 1100 kilomètres au sud de la capitale. Les visites s’enchaînent à un rythme effréné, on se familiarise avec une autre manière de voyager qui n’a rien à voir avec le reste de notre périple. On  apprécie la qualité 3 étoiles des bus VIP (air climatisé, collation et sièges calibrés sur le format d’un américain moyen) en s’estimant heureux de ne pas devoir pédaler dans pareille fournaise.

 

 

On enchaîne par la visite du site historique de Persépolis. Un passé vieux de 2500 ans nous dévoile les secrets d’une des plus anciennes civilisations au monde. On apprécie la beauté des ruines malgré un soleil de plomb. Le mercure dépasse plus d’une fois la barre des 45 degrés.

 

 

Sur place on rencontre deux cyclo suisses, Tristan et Francesco, avec qui le courant passe directement. On décide rapidement de visiter Yazd, la ville du désert (pas une goutte de pluie depuis plus de dix ans!). On se quitte après deux jours et on se donne d’ores et déjà rendez-vous en Ouzbékistan pour faire un bout de route ensemble.

On les remercie de nous avoir fait profiter de leurs talents de photographes!

 

Le groupe se disloque pour se donner rendez-vous à Esfahan. Max et Angie s’arrête en chemin dans le magnifique village de Kharanaq. Une visite incroyable dans ce village en torchis déserté depuis de 200 ans. Un véritable petit bout de paradis dont les alentours sont toujours irrigués ce qui en fait un oasis de vie propice à l’agriculture.

 

 

Les visites s’achèvent sur une nuit au milieu du désert, à proximité de la petite ville de Kashan. Couché et levé du soleil, roulé-boulé dans les dunes, feu de camp et autres joies pour finir en beauté cet épisode du voyage.

 

 

On vous laisse donc sur ces quelques photos. On a encore énormément à montrer et encore plus à dire mais malheureusement notre temps nous est compté. On revient d’ici deux semaines pour d’autres nouvelles!

La bise des bicyklets!

 

DSC05023.JPG

 

Publicités

6 réflexions sur “Comme un air de vacances en Iran

  1. Vous nous faites voyager … tout à l’air vraiment magique et je suis impatiente de lire/ entendre la suite!
    Alice, Abtoine et Valérie de passage à Bauce t’envoient un gros bisou TEX!

    J'aime

  2. Les gars, c’est incroyable vos récits! Je suis moi-même à distance sous le charme de l’Iran! Vous m’avez renforcé dans mon idée – déjà bien établie – de visiter l’Iran! Bonne continuasse ;)!

    J'aime

  3. Alors là les Klets, non vraiment cela dépasse toutes les bornes en beauté, en joie de vivre, en romantisme, en beauté de paysage, trop , c’est trop …. topissime votre voyage … et trop content qu’Angeline ait pu rejoindre son max …. alors là, c’est incroyable ! Bises à vous tous ….

    J'aime

  4. Trop bien les gars ! Merci pour les photos et les descriptions détaillées : nous voyagons un peu avec vous. Bonne route à vous deux et profitez profitez profitez !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s