Welcome to Iran!

Disposant enfin d’une bonne connexion internet (du moins, selon les critères iraniens) et d’un programme permettant de « crypter » la navigation via un réseau VPN (voir TOR et Psiphon pour ceux que cela pourrait intéresser ) il nous est de nouveau possible de poster quelques nouvelles. Car la grande majorité des réseaux sociaux ou sites d’informations jugés trop subversifs sont censurés par le gouvernement iranien. Ce qui a plutôt tendance, au contraire, à encourager tous les jeunes à avoir un profil facebook , comme on aura eu l’occasion de le constater

DSC04466

Nous sommes donc actuellement à Téhéran, la mégalopole iranienne que nous nous apprêtons à quitter demain direction Mashad. C’est donc après une pause de près de trois semaines que nous allons réenfourcher nos montures pour une course folle de deux semaines. Le Turkménistan étant une dictature, nous ne disposerons que de 5 jours pour traverser les quelques 550 kilomètres de désert qui nous y attendent. Et cela à partir du 24, le hic c’est que nous avons vu un peu juste niveau date; il nous reste 1100 kilomètres avant d’atteindre la frontière. Ce qui nous fait la coquette somme de 1600 kilomètre à parcourir en deux semaines, de quoi rependre sur les chapeaux de roue.

Il y a énormément à dire sur l’Iran, tant  par sa situation politique ou de son passé historique millénaire que par le sens de l’hospitalité exceptionnel des Iraniens.

Reprenons donc par le commencement, le passage tant redouté de la frontière.

Episode où Max, en bonne klet, avait réussi à oublier la moitié inférieure de son seul et unique pantalon. Pour ne pas risquer de démarrer sur une mauvaise impression, il ne lui reste qu’une seule option : porter son pantalon de pluie. Ce qui, vu la chaleur, s’apparente de près à de la torture.

 

Une fois la frontière passée, nous sommes rapidement mis au fait de l’hospitalité locale. Entre les nombreux « Welcome to Iran » lancés par la fenêtre des voitures nous dépassant, les nombreux curieux venant nous saluer à chaque pause et les innombrables cadeaux d’accueil, il n’y a plus de doute : l’Iran sera également notre coup de coeur.DSC04083

La route jusqu’à Tabriz se déroule sans histoire, car les généreux dons d’abricots, cerises et autres délices sont ici choses courantes. Nous devons juste être discrets lorsqu’il s’agit de manger et boire, nous sommes en plein Ramadan comme les restaurants fermés nous le rappellent cruellement.

Nous avons le plaisir d’être interceptés par Akbar à Marand. Alors Akbar il faut savoir que c’est une célébrité internationale. Tout d’abord il est l’hôte le plus proactif de la communauté Warmshowers. Il connaît tous les chauffeurs de camion de la région qui l’avertissent de chaque cyclo croisé sur la route. Akbar ne manque jamais de les intercepter pour leur proposer un accueil providentiel. En partant de chez lui on a le plaisir de signer son carnet (on est les N°768 et 769) et d’y découvrir les traces de nombreux autres cyclistes sur la route.

Akbar s’est aussi illustré en finissant le marathon international de Shiraz en déployant un drapeau des Etats-Unis, en signe de soutien aux dix coureurs américains qui se sont vus refuser leur visa. voir l’article à ce sujet

DSC04093

On est heureux d’avoir croisé la légende d’Akbar, d’autant plus que son accueil tombait à point nommé.

 

Voilà pour la première volée de photos d’Iran, plus suivent dans la foulée.

Publicités

2 réflexions sur “Welcome to Iran!

  1. Toujours très heureuse de recevoir de vos nouvelles passionnantes, cela nous permet d’être avec vous dans cette super aventure. Bonne suite avec courage et endurance, vous ne serez plus les mêmes quand vous rentrerez un jour!!!! Doux bisous à toi Max et à ton copain et bonne route pour la suite. Mamy

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s